Qui n'a jamais pensé qu'il existait un monde parallèle? Un monde où nous sommes des êtres inimaginables, des anges, des démons? Eh bien, il existe pour de vrai.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alone... [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Alone... [LIBRE]   Mar 16 Sep - 17:58

(Je m'excuse pour le nombre de lignes, j'ai perdu l'habitude des forums !)

Cette forêt... Une forêt plus plus sublime et accueillante que jamais. L'air matinal y était abondant et réveillant. Cette même fraîcheur qui venait de temps en temps vous titiller le bout du nez ou le bord des oreilles. Ce doux vent amenant lui même cette fraîcheur, accompagné par le plus rayonnant des soleils qui surplombait le ciel. Illuminant encore et encore plus que jamais, un soleil tapant qui savait tout de même vous faire garder en même temps une certaine chaleur. Dire que cette forêt n'avait, il fut une temps, aucun de ces attraits enchantant. Par même sa seule histoire qui saviez vous faire gardé bien à l'écart de celle-ci, si même d'ailleurs inconnu l'atmosphère vous le faisant assez signe. Même l'intérieur qui fut traumatisant à sa première entrée était devenu d'un des plus beaux comptes de fées qui puisse exister. C'était dans cette sublime forêt qu'un garçon y logeait actuellement... Combien de temps avait donc-il passé dans celle-ci ? Un temps simplement indéterminable, allant peut-être à un jour ou plusieurs jours... Il était impossible pour lui de le savoir, il ne s'était pas amusé à compté les nuits et les jours, défilant à pertes de vues. Parmi tout ces petits arbres dressants fièrement leurs feuillages scintillants, un accueillait justement comme dossier pour le dos d'une certaine personne. Grouillant lui même de plusieurs petites vies animales comme un terrier d'écureuil dont vraisemblablement un couple de celui-ci observait cette personne à leurs bas.

Cette personne n'avait rien d'ordinaire effectivement. De toute manière, qui pouvait donc sérieusement être ordinaire désormais dans ce monde-ci ? Ce monde à la fois différent et pareil au réel, mais qui ne montrait tout juste qu'une réalité différente. C'est dans cette état d'esprit qu'il fallait donc parcourir celui-ci, et ce jeune homme l'avait par ailleurs déjà compris. Assit sur la verdure éclatante de la forêt et tout aussi confortable pour le fessier de celui-ci. Ses jambes repliés sur lui même, il entourait de ses bras ses genoux, la tête doucement poser sur ceux-ci, la moitié du visage cacher ne laissant donc que seulement tout à partir de son nez bien visible. Un physique particulièrement enfantin et qui semblait extrêmement fragile, son petit regard noisette charmeur qui le rendait encore plus attendrissant. De doux cheveux bruns qui avait une coiffure bien particulière et laissait en bataille, par les nombreuses mèches venant se glissé entre ses oreilles et passés face à ce regard. On aurait presque pu penser voir de lui un petit chat. Ses vêtements n'étaient que des plus basiques qui soit, habillé donc d'un simple pantalon et d'un haut de sweet vert à fermeture ouvert à son tee-shirt jaune et laissant transparaître le haut de son torse légèrement visible. Finissant par de simples baskets blanches et rouges. N'ayant semble t-il donc rien de particulier, cette particularité ne se dégageant donc pas du tout de son habillement, mais d'autre chose !

Une légère brise venait soufflé sur ses petites mèches brunes qui entravaient son visage pour dévoiler mieux ce regard qui semblait triste et en tout temps fragile et apeuré. Son ventre gargouilla alors lentement et bruyamment, ses yeux devenus encore plus larmoyant à ce moment là. Ses lèvres fines cachés par ses bras qui entouraient ses jambes, il poussa alors un petit soupir de mécontentement enfantin, se mettant subitement à parler semble t-il à une personne avec ou proche de lui. Une voix tout aussi douce et enfantine qui exprimait encore plus l'apparence fragile de celui-ci par pourtant son âge plutôt adulte. Un soupir qui ressemblait plus à un petit miaulement qu'autre chose d'ailleurs.


- Nyuh... J'ai si faim...Kin-chan...Quand est-ce que quelqu'un va venir ?...

Son ventre avait alors gargouiller une nouvelle fois à la fin de sa phrase prononcer d'une voix également faible. A qui s'était-il donc adressé ? Il n'y avait personne aux alentours et semble t-il personne dissimulé à proximité puisque qu'aucune réponse ne lui fut donné. Un être invisible ? C'était à peu près cela... Mais la véritable réalité, était simplement que la personne à qui il s'adressait réellement n'était autre que lui même. Voila toute la particularité qui habitait ce jeune garçon et le rendait si spécial. Un véritable mystère en lui même qui aurait pu en surprendre plus d'un, mais cela le rendait tout de même encore plus intéressant à découvrir sous tout ses angles d'ailleurs. La solitude l'avait entièrement envahi ses derniers jours, et cela même avec cette autre "personne" qui semblait l'accompagné. Il n'avait jamais vue aucun autre signe de vie qu'animal ici, et continuait d'espérer bêtement de voir que quelqu'un arriverait, bien qu'au fil du temps si il restait là, seul la mort avait de grandes chances de l'atteindre plus qu'autres choses. Quelque chose d'encore le petit brun ne semblait pas se préoccupé, continuant d'espérer. Laissant donc comme seul sauveur réfléchit qu'était le destin jouer pour lui. Tandis que celui-ci commençait lentement à s'impatienter en souffrant.
Revenir en haut Aller en bas
Féminin Messages : 187
J'suis arrivé(e) le : 01/05/2014
J'suis né(e) le : 12/08/2000
Age : 17
Localisation : With Nyan Cat. Comment ça il existe pas ? èwé Mais si mais si, il est juste à côté de moi !
How I feel : ... Vacances ? VACAANCES.

Personnage ☆
Race: Démon
Pouvoir: En cours
Votre perso en bref:

MessageSujet: Re: Alone... [LIBRE]   Sam 4 Oct - 0:38


   
Alone...
   avec Kinsuke Okamoto.

   


   Le soleil semblait avoir inéluctablement envie de montrer sa beauté, ce jour-là. Il était sûrement la source de la chaleur qui pesait autour. Chaleur qui donnerai à n’importe qui envie de boire quelque chose de frais, de froid, ou même encore de glacé.
   Quant aux nuages, eux, semblaient pâlir devant la vive couleur du soleil, et avaient plutôt honte de se montrer. Mais quelques-uns étaient tout de même courageux et apparaissaient devant ce ciel si bleu ressemblant trait pour trait à la mer où l’on aurait envie de se baigner. Sous ce ciel majestueux, se tenait une forêt tout aussi belle. Qui pourrait croire que cette même forêt, dans un autre monde, était signe de mort, de suicide, de folie ?
   Personne, absolument personne.
   Les arbres tellement étaient-ils immenses, semblaient atteindre le ciel. Ils étaient vêtus de feuilles verdoyantes, parfois quelques branches étaient habitées par des oiseaux, ou des écureuils, au moins Hana n’était pas seule ici. Et oui, en plein milieu de ce bois, se trouvait une jeune fille. Elle avait l’air de ne même pas savoir pourquoi elle était ici. Ses courts cheveux bleus virevoltaient au rythme de ses pas, et au peu de vent qui soufflait sur son visage.
   La jeune fille portait seulement un débardeur de la même couleur que ses cheveux, juste peut-être d’une couleur plus foncée. Celle-ci avait remonté un peu sa jupe rouge, voulant ne serait-ce qu’un peu recevoir de l’air sur ses jambes. Seules des tongs séparaient ses pieds de la terre, sèche, à cause du peu de pluie qu’il y avait eu ces derniers jours.
   Bizarrement, elle se tenait la tête d’un bras, ayant sa migraine qui revenait sans cesse depuis quelques heures. Elle avait juste frôlé quelqu’un. Mais il faut croire que le fait qu’elle puisse voir le passé de n’importe qui en le touchant avait aussi de gros désavantages… Et encore, c’était rare qu’elle n’ait qu’une migraine. Sinon, elle s’évanouissait souvent. Cette dernière se sentait mal. Après tout, la jeune fille se tenait dans la forêt d’Aokigahara, le fruit de ses cauchemars, cette même forêt envahie par des cadavres, délaissée de toutes ses feuilles.
   En clair, cette forêt dans laquelle Hana marchait était la même que celle dans laquelle elle était, autrefois, étant cependant totalement inversées. L’une majestueuse, l’autre lugubre. Le jour et la nuit.
   La démone ne s’attendait absolument pas à voir quelqu’un d’autre, sur le chemin qu’elle avait emprunté, et pourtant ce fut le cas. Un jeune garçon était adossé contre un arbre. On pourrait le comparer à un jeune écureuil fatigué ; oui, la jeune fille aime beaucoup cet animal, mais la chevelure de ce dernier lui faisait extrêmement penser au pelage de cet adorable animal.
   Hana ne voulait pas le déranger, croyant qu’il dormait, et marcha alors en essayant de faire le moins de bruit possible, ce qui fonctionnait. Seulement, il prit la parole et celle-ci se crispa.

   « Nyuh... J'ai si faim...Kin-chan...Quand est-ce que quelqu'un va venir ?... »

   A qui s’adressait-il donc ? La démone tourna la tête pour ne serait-ce qu’apercevoir la personne avec laquelle il tenait un dialogue. Mais il n’y avait personne à part ces petits animaux rôdant autour. Il leur parlait peut-être ? C’était plausible. Hana tilta. Il disait avoir faim. Elle fouilla son sac et en sorti une barquette de chocolat et s’avançait vers lui, sans aucune confiance en elle cependant.

   «  Hum… Tiens, tu disais avoir faim… » déclara-t-elle.

   La bleutée lui tendit la barquette, et c’est à ce moment-là que son ventre choisit de gargouiller. Elle essaya tant bien que mal de faire comme si de rien n’était mais la couleur extrêmement rose de ses joues la trahissait de sa honte. De sa main libre, Hana prit une autre barquette dans sa main, l’ouvrit de son emballage et le mit dans sa bouche, tout en tendant encore et toujours la barquette à l’inconnu.
   On aurait pu dire qu’elle avait confiance en elle, alors que c’était totalement le contraire. Une vraie petite facette.


   
codage par langweilen sur apple-spring

   

_________________


Mes clubs. 8D:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-parareru.forumactif.org
 

Alone... [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai Parareru :: Flood ♦ :: Archives-